L'Histoire du Musée

Dans ses belles années, la pêche au thon à la ligne a attiré dans notre petite communauté acadienne des équipes du monde entier. Des gens riches et célèbres sont venus chez nous, entre autres : le président Franklin Roosevelt, Kate Smith, Gene Tunney, Amelia Earhart, Ethel Dupont, Ernest Hemingway, Tony Hulman, Jean Béliveau et plusieurs autres. La communauté et la région environnante bourdonnaient alors d’excitation.

C’est à Michael Lerner qu’on attribue le mérite d’avoir attiré à Wedgeport des pêcheurs sportifs du monde entier. En 1935, il est resté ici pendant 8 jours et il a attrapé 21 thons pesant au total 5 526 livres.

Le capitaine Évée Leblanc était un harponneur d’expérience dans la pêche au thon qui avait appris de son père le métier de pêcheur. Il a rencontré M. Lerner, qui l’a persuadé que le thon pouvait se pêcher à la ligne. C’est le même capitaine Leblanc qui a remorqué le doris dans lequel se trouvait Michael Lerner quand il a attrapé son premier thon. C’est lui encore qui a été le premier à installer une chaise de pêcheur au thon dans son bateau. M. Lerner a également persuadé les capitaines d’ici que les pêcheurs de gros poissons à la ligne viendraient à Wedgeport pour pêcher le thon. Il les a aussi convaincus d’installer des chaises de pêcheur sur leur bateau de pêche au homard.

En 1937, Wedgeport a été l’hôte de la première Rencontre internationale de pêche au thon alors que des équipes du monde entier se sont retrouvées à Wedgeport et se sont affrontées pour l’obtention de la coupe Sharp, donnée par Alton B. Sharp, un homme d’affaires de Boston et un pêcheur d’expérience. Ces poissons pouvaient peser 800 lb (363 kg) ou plus, et le travail pour les tirer au bateau pouvait prendre des heures. En 1949, on a attrapé 1 780 thons rouges. Ces compétitions se sont poursuivies jusqu’à la fin des années 70. Depuis 1998, la remise de la coupe Sharp a lieu à Halifax à la fin du Tournoi de la pêche au thon de la Nouvelle-Écosse qui se déroule au mois de septembre chaque année.

Au début des années 50, Kip Farrinton fils eut l’idée d’organiser un tournoi international de pêche pour les étudiants de niveau collégial. Cette compétition, appelée Tournoi intercollégial, se déroulait en août ou septembre au large de Wedgeport. Six universités américaines et six canadiennes étaient en compétition chaque année. De temps en temps, on invitait des équipes du Mexique et du Japon. Assisté d’Alain Wood-Prince et Bob Crandall, Edward Charles Migdalski, directeur des activités de plein air à l’université Yale, a été responsable du Colloque intercollégial sur les compétitions de pêche ainsi que du Tournoi de pêche intercollégial de leurs débuts en 1956 jusqu’en 1976. Les trophées remis lors de cette compétition sont gardés au Musée : la coupe Tony Hulman, un don de Tony Hulman, propriétaire du Indianapolis Speedway, est décernée à l’équipe qui a attrapé la plus grande quantité de poisson en nombre total de livres; le trophée Crandall, un don de Julian Crandall des lignes aériennes Ashaway, est décerné à l’étudiant qui a attrapé la plus grande quantité de poisson en nombre total de livres; et la coupe internationale R.J. Schaefer, un don de Rudy Schaefer de la brasserie F&M Brewing, est décernée au pays qui a accumulé le plus grand nombre de points.

Dans les années 40 et 50, le budget total du tourisme en Nouvelle-Écosse servait à financer le tournoi international de la pêche au thon. À cause du très grand nombre de personnes qui venaient assister à ce tournoi, plusieurs hôtels, auberges et restaurants durent être construits. Ce fut pour notre région une période excitante.